Le vrac : vers une consommation durable et responsable

Le vrac, ce n’est pas vraiment quelque chose de nouveau puisqu’à l’époque déjà, on se déplaçait chez l’épicier qui proposait de la vente en vrac derrière son comptoir.

Mais, il a rapidement laissé place aux produits emballés, avec l’arrivée de l’industrie agro-alimentaire.

Depuis 2018, c’est un moyen de consommation qui a pris son envol grâce à une forte demande côté consommateurs. La France est donc le n°1 du vrac en Europe. 4 foyers sur 10 achètent du vrac aujourd’hui.

Ce n’est d’ailleurs pas étonnant que le mouvement Zéro Déchet compte de plus en plus d’adeptes qui souhaitent réduire au maximum la production de déchets en voyant les tonnes d’emballages alimentaires qui finissent enfouis ou dans des conteneurs que l’on déverse sur les continents africains ou asiatiques.

granola avoine, céréales petit déjeuner

Qu’est-ce que le vrac ?

Il s’agit de la vente de produits non préemballés, c’est-à-dire sans emballage. Le consommateur peut venir avec ses propres contenants ou utiliser ceux mis à sa disposition pour se servir grâce à des distributeurs en libre-service. Il va donc acheter ses produits au poids et prendre uniquement la quantité dont il a besoin, ce qui permet de limiter le gaspillage.

Pourquoi consommer en vrac ? Quels sont les atouts ?

Les raisons sont diverses et variées chez le consommateur :

– Pouvoir acheter la quantité dont on a besoin : cela permet de tester de nouveaux produits sans gaspiller.

– Réduire le gaspillage alimentaire : consommer moins mais mieux, cela évite la surconsommation.

– Diminuer les emballages jetables : le plastique est sûrement l’emballage le plus polluant pour notre planète. Nous le retrouvons partout y compris dans notre alimentation sous forme de micro-plastiques puisqu’il met des centaines d’années à se dégrader. Autant l’éliminer !

– Pouvoir acheter des produits sains et naturels : nous retrouvons beaucoup de produits certifiés bio au rayon vrac, car en choisissant ce mode de consommation, le client souhaite aussi avoir accès à des produits de meilleure qualité qui ont un moindre impact sur l’environnement.

– Réduire le coût des produits achetés : en moyenne, le vrac coûte 15% moins cher que le préemballé.

– Acheter des produits bruts et peu transformés.

Acheter du vrac, c’est préserver sa santé, son porte-monnaie, nos générations futures et notre planète de manière plus globale !

Comment s’organiser ?

Il est important de penser à prendre ses propres contenants dans son sac de courses : pots en verre, sachets vrac en coton bio (que l’on reconditionnera dans ses bocaux à la maison, c’est moins lourd !), papier kraft, tupperwares…

C’est une question d’habitude, une fois qu’on l’a prise, elle ne nous quitte plus !

A la maison, veillez à bien protéger vos produits dans des contenants adaptés et hermétiques. Le vrac est le paradis pour les mites alimentaires par exemple.

Pour nos granolas en vrac La Main dans le Bol vendus en ligne, il est impératif de les reconditionner dans des bocaux hermétiques dès réception.

Étiquetez vos bocaux pour mieux vous y retrouver sur les produits achetés ainsi que les dates de péremption, cela vous évitera encore du gaspillage !

Enfin, si vous voulez compléter votre connaissance, n’hésitez pas à visiter le site de l’association Réseau Vrac à laquelle La Main dans le Bol est adhérente : https://reseauvrac.org. Vous pourrez y retrouver l’ensemble des épiceries vrac sur le territoire français pour vous approvisionner en vrac.

granola vrac, céréales granola vrac

Retrouvez-les dans notre boutique en ligne !

Granola vs Müesli : quelles différences?

bol granola muesli

Ces dernières années, le petit déjeuner autour d’un bol de céréales a le vent en poupe. Non pas qu’on souhaite éclipser le traditionnel pain-beurre-confiture, sûrement pas ! Mais, il faut dire que ces petits encas healthy ont tout pour plaire aux petits comme aux plus grands, aux sportifs comme à vous, Mesdames qui êtes à la recherche du meilleur petit déjeuner aux bienfaits énergétiques et limitant le coup de barre de 11h.

Les céréales müesli vs les céréales granola : quelles différences ?

Le müesli est né chez les Suisses au début des années 1900. L’histoire dit que le médecin Maximilian Bircher-Benner rencontra un berger de haute montagne, fort alerte malgré son grand âge. Après avoir partagé son repas composé de blé écrasé dans du lait accompagné de noisettes, une pomme et un peu de miel, le docteur Bircher composa sa propre recette qu’il nomma alors le birchermuesli. Chez les Suisses Allemands, ce produit se retrouve dans les magasins sous ce nom en référence au docteur. Le mot müesli se traduit littéralement par « petite purée ».
Sa définition exacte est un mélange de céréales crues en flocons (avoine, blé, millet…) agrémentées de fruits secs ou séchés avec l’ajout de lait. Il ne contient pas de matières grasses. Les céréales sont non croustillantes car non cuites au four.

A contrario, le granola, connu depuis au moins deux siècles, est né de l’autre côté de l’Atlantique. C’est autour des années 1860 à l’époque où les centres d’hydrothérapie et les spas étaient très populaires que le Docteur James Caleb Jackson crée le « granula », une pâte de farine étalée en fines couches sur des plaques et cuites au four.
Quelques années plus tard, le Docteur John H. Kellog, alors médecin et directeur d’un centre hospitalier aux Etats-Unis, lance ses propres recettes de céréales santé pour aider ses patients à avoir un régime alimentaire plus sain qu’il appelle le « granula ». Poursuivi par le Docteur Jackson, il change le nom qui devient « granola » tout simplement.

Le Müesli

Il est né chez les Suisses au début des années 1900. L’histoire dit que le médecin Maximilian Bircher-Benner rencontra un berger de haute montagne, fort alerte malgré son grand âge. Après avoir partagé son repas composé de blé écrasé dans du lait accompagné de noisettes, une pomme et un peu de miel, le docteur Bircher composa sa propre recette qu’il nomma alors le birchermuesli. Chez les Suisses Allemands, ce produit se retrouve dans les magasins sous ce nom en référence au docteur. Le mot müesli se traduit littéralement par « petite purée ».

Sa définition exacte est un mélange de céréales crues en flocons (avoine, blé, millet…) agrémentées de fruits secs ou séchés avec l’ajout de lait. Il contient peu de matières grasses. Les céréales sont non croustillantes car non cuites au four.

Le Granola

Le granola, connu depuis au moins deux siècles, est né de l’autre côté de l’Atlantique. C’est autour des années 1860 à l’époque où les centres d’hydrothérapie et les spas étaient très populaires que le Docteur James Caleb Jackson crée le « granula », une pâte de farine étalée en fines couches sur des plaques et cuites au four.

Quelques années plus tard, le Docteur John H. Kellog, alors médecin et directeur d’un centre hospitalier aux Etats-Unis, lance ses propres recettes de céréales santé pour aider ses patients à avoir un régime alimentaire plus sain qu’il appelle le « granula ». Poursuivi par le Docteur Jackson, il change le nom qui devient « granola » tout simplement.

La définition exacte est un mélange de céréales toastées lentement au four avec l’ajout de sucre (miel, sirop d’érable, sirop d’agave…), de matières grasses (huile par exemple) et agrémentées de graines, fruits secs (amandes, noix de cajou, …) ou séchés (raisins, abricots, bananes…). Le granola est donc croustillant à souhait à la différence du müesli.

Aller, on résume très rapidement pour être certains que vous ayez bien assimilé : le müesli est un mélange de céréales CRUES avec des fruits secs ou séchés vs le granola est un mélange de céréales CUITES et donc croustillantes avec l’ajout de fruits secs ou séchés.

Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas…

OUVERTURE AUX PARTICULIERS TOUS LES DEUXIEMES SAMEDIS DE CHAQUE MOIS

GRANOLA BIO FRANCE

Nous vous souhaitons une belle année gourmande et vitaminée, à forte teneur en bonheur et riche en énergie pour 2020.

Une nouvelle année cache souvent une bonne nouvelle. Ainsi, nous sommes heureux de vous informer que nous proposerons de la vente aux particuliers tous les deuxièmes samedis de chaque mois de 9h à 13h sur place au 43 Place des Condamines 69480 Anse.

A vos agendas pour venir vous ravitailler (en vrac notamment, pensez à vos bocaux !) :

    • Samedi 11 Janvier 2020 de 9h à 13h
    • Samedi 8 Février 2020 de 9h à 13h
    • Samedi 14 Mars 2020 de 9h à 13h
    • Samedi 11 Avril 2020 de 9h à 13h
    • Samedi 9 Mai 2020 de 9h à 13h
    • Samedi 13 Juin 2020 de 9h à 13h

Soyez les bienvenus !

L’avoine : quels atouts nutritionnels ?

granola avoine

L’avoine et ses qualités nutritionnelles.

Nous avons sélectionné l’avoine comme base céréalière pour l’ensemble de nos granolas car cette céréale possède bien des qualités nutritionnelles. Regardons sa composition de plus près :

Valeurs nutritionnelles moyennes pour 100g :

Valeur énergétique 377 kcal
Matières grasses

– dont acides gras saturés

7.1g

1.3g

Glucides

– dont sucres

61.5g

1.0g

Protéines 11.1g
Sel 0.01g

 

C’est l’une des céréales les plus riches en protéines. Elle convient parfaitement aux végétariens et végétaliens car elle propose des apports protéiques quotidiens suffisants.

L’avoine est une source importante de fibres que ce soit des fibres solubles et insolubles :

  • Dans les fibres solubles, nous retrouvons du bêta-glucane en quantité dans l’avoine, qui participe à la réduction du mauvais cholestérol LDL et donc du cholestérol en général. Une alimentation riche en fibres solubles peut également contribuer à normaliser les taux sanguins de glucose et d’insuline, ce qui peut aider au traitement des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2. En effet, le bêta-glucane ralentirait l’absorption des glucides dans l’intestin, ce qui diminuerait la glycémie après les repas, entraînant par le fait même une réduction des besoins en insuline. Il serait donc un aliment à privilégier par les personnes souffrant de diabète de type 2.

 

  • Quant aux fibres insolubles, elles aident à atteindre rapidement la satiété et améliorent le transit grâce au fait que les flocons d’avoine vont vite gonfler une fois ingérés et vont stimuler les intestins pour ainsi faciliter le processus de digestion.

Soulignons aussi le fait que l’avoine soit la céréale à l’index glycémique le plus bas, cela aide à stabiliser les pics d’insuline sur la journée et ainsi éviter la fatigue du pancréas. Sa richesse en glucides fait d’elle un aliment énergétique très intéressant notamment pour les sportifs.