Céréales petit déjeuner

Le petit-déjeuner, le repas le plus important de la journée

1. Pourquoi prendre un petit-déjeuner ?

Il vous arrive surement de ne pas petit-déjeuner par manque de temps ou d’appétit. Pourtant, il est essentiel à notre équilibre alimentaire pour démarrer du bon pied.
En effet, de nombreux scientifiques s’accordent à dire qu’il est le repas le plus important de la journée. Car il permet de faire le plein d’énergie et de vitamines pour éviter la fringale de 11h mais aussi de se jeter sur le repas du midi. Ainsi, l’organisme peut mieux gérer ses apports en sucre et en calories. Entre 20 et 25% des besoins énergétiques quotidiens sont apportés par ce repas matinal.
Les personnes sautant le petit déjeuner sont plus enclines à l’obésité car plus tentées par le grignotage dans la matinée et attirées par des aliments sucrés ou gras moins rassasiants puisque l’organisme voudra compenser ce manque.

granola avoine, céréales petit déjeuner

2. Quels sont les besoins de notre organisme au petit-déjeuner ?

Sur notre table du petit-déjeuner, nous devons retrouver :

Des protéines : elles peuvent être d’origine animale telles que les œufs, le fromage, le poisson, les laitages (yaourts, fromage blanc, poisson,…) ou végétales telles que les fruits oléagineux (amandes, noisettes, noix…) ou les boissons type soja, avoine…

Des lipides : même s’ils sont pointés du doigt depuis quelques années, les lipides ou graisses alimentaires sont essentiels à notre bonne santé. En effet, ils fournissent des acides gras indispensables pour les cellules du corps humain qu’il ne peut lui-même synthétiser. On les retrouve dans les huiles, le beurre ou la margarine par exemple.

Des glucides complexes composés de fibres, de céréales complètes qui rassasient et facilite la digestion comme le pain complet ou les céréales du petit-déjeuner. Attention à ces dernières qui sont souvent ultra-transformées et sucrées. Dans le 4e paragraphe, nous vous décortiquons les différentes céréales du petit-déjeuner et les pièges à éviter dans les rayons.

Des vitamines et des nutriments indispensables pour avoir l’énergie : les fruits en contiennent bon nombre par exemple la clémentine, le pamplemousse, l’orange, le citron ….

De l’eau pour se réhydrater après la nuit : commencer eau, thé, café,

3. Exemple d’un petit-déjeuner healthy

Dans l’idéal, un petit déjeuner complet se compose de :
Un yaourt/lait animal ou végétal parsemé de céréales bio complètes
Un fruit
Un verre d’eau accompagné d’un thé ou un café, une tisane
Une tranche de pain avec une purée d’oléagineux ou un peu de beurre

4. Comment bien choisir ses céréales du petit-déjeuner ?

Attention aux céréales du petit déjeuner, on trouve de tout dans ces rayons et il est indispensable de bien lire la liste des ingrédients.

A noter que les industriels ont des procédés distincts pour la fabrication des céréales petit-déjeuner :
Les pétales : ce sont des grains de maïs, blé, ou orge. Ces grains étuvés (traités après récoltes) sont séchés, refroidis, aplatis, grillés … puis enrobés de substances sucrées (sucre, miel, chocolat).
Les éclatées : ce sont des grains de riz cuits ; mélangés dans du malt, sel et sucre, séchés, écrasés, et grillés à haute température.
Les soufflées sont des grains aérés de maïs, blé, ou riz. Comme pour un ballon, l’air soufflé à l’intérieur du grain pousse ses parois. Enrobés de matières sucrées, les grains sont séchés encore une fois à l’air sec et chaud
Les extrudées, enfin, sont des céréales obtenues à partir de farines qui forment une pâte, cuites à hautes températures et hautes pressions.

Le point commun ? Ces 4 types de céréales raffinées ont subi au préalable un bon nombre de transformations. On retire leur enveloppe, on les cuits à la vapeur pour qu’elles soient digestes, puis les industriels choisissent leur procédé pour obtenir le type de céréales souhaité (pétales, éclatées, soufflées, extrudées).
Ces céréales sont également des bombes caloriques tant elles ont un taux de sucre et un indice glycémique élevé.
Alors comment faire le bon choix pour un petit-déjeuner healthy biologique ?
Se rendre en magasin biologique pour s’approvisionner, car la céréale conventionnelle est traitée avec de nombreux pesticides.
Se tourner vers les céréales peu transformées type müesli bio ou granola bio.
Choisir une base céréalière de flocons d’avoine qui sont des céréales complètes, sans sel ajouté, avec peu de sucre (et regarder le sucre utilisé : miel, sirop d’érable, sirop d’agave qui sont des sucres naturels) et l’ajout d’une bonne huile (colza, tournesol, coco).
Vérifier le procédé de fabrication de l’entreprise.

La main dans le bol engagé pour votre petit dejeuner

Chez La Main dans le Bol, nos granolas répondent à l’ensemble de ces caractéristiques pour un petit-déjeuner sain et équilibré :
Le flocon d’avoine est l’unique céréale proposée dans nos granolas (complète et rassasiante).
Pas de sel ajouté.
Du sirop d’érable pour dorer nos granolas (sucre naturel, végétal et à indice glycémique bas) qui sont 2 à 3 fois moins sucrés que les autres marques.
De l’huile de colza en matière grasse.
Nous torréfions lentement et à basse température nos granolas pour garder un maximum de nutriments.
Retrouvez-les dans notre boutique en ligne !

Flocons d’avoine : avec ou sans gluten ?

Flocon d'avoine sans gluten, bol de céréales granola

Le choix de l’avoine dans nos recettes de granola

Flocon d’avoine sans gluten

Dans nos granolas, nous avons privilégié l’avoine, car son intérêt nutritionnel est très important. C’est pourquoi, nous souhaitons vous présenter plus en détail cette céréale. D’où vient-elle ? Est-ce que l’avoine contient du gluten ? Peut-on en consommer lorsqu’on est intolérant ? Qu’en est-il lorsqu’on a la maladie cœliaque ? Quels sont ses atouts nutritionnels ?
Ce sont toutes ces questions auxquelles nous tenterons de répondre ou du moins de vous éclairer dans cet article afin de vous donner des pistes de recherche. Nous ne prétendons pas avoir LA réponse mais nous vous suggérons de vous renseigner, d’échanger, de tester car nous n’avons pas tous le même métabolisme et ce qui peut être valable pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre.

Alors l’avoine : avec ou sans gluten ?

Flocon d’avoine sans gluten

1. Histoire et origine de l’avoine

Tout d’abord, commençons avec un peu d’histoire et les origines de l’avoine. Cette céréale est d’origine eurasiatique et servait principalement de nourriture aux animaux. Ce n’est que dans les années 70, que sa production est relancée pour les consommateurs en quête de santé. Les pays comme la Scandinavie, l’Allemagne, l’Ecosse ou l’Irlande en ont fait leur aliment de base dans les porridges notamment.

2. Qu’est-ce que l’avoine ? Quels sont ses dérivés ?

L’avoine appartient à la famille des graminées dont la variété la plus connue est l’avena satina. Cette céréale peut mesurer jusqu’à 1 mètre de hauteur. Les grains contenus dans les fleurs situées à l’intérieur des épillets sont récoltés en Juillet/Août de chaque année.
On distingue le son d’avoine qui est l’enveloppe extérieure qui entoure le grain d’avoine aux flocons d’avoine obtenus à partir des grains entiers cuits à la vapeur puis pressés à plat.
En fonction du procédé de fabrication, on peut trouver également l’avoine sous forme de grains entiers (gruau) ou concassés (boulgour), de farine, de crème ou encore de lait.

3. Quelles sont les valeurs nutritionnelles de l’avoine et ses atouts ?

Voici sa composition nutritionnelle pour 100g selon le ciqual :

Valeur énergétique : 371kcal
Protéines : 13g
Fibres : 10g
Glucides : 59g
Dont sucres : 1.1g
Matières grasses : 7g

Parmi ses atouts, voici les principaux :

  • Réduction du taux de cholestérol grâce à sa composition riche en fibres solubles
  • Amélioration du transit intestinal grâce à une meilleure digestion
  • Amélioration du diabète en empêchant les pics de glycémie après les repas grâce aux fibres solubles qui ralentissent l’absorption des glucides
  • Un effet rassasiant grâce à ses fibres et le fait que ce soit une céréale complète
  • Excellente source de protéines

En résumé, nous pouvons dire que les flocons d’avoine sont sains pour la santé et peuvent être consommés dans le cadre d’un petit déjeuner « healthy ». C’est pourquoi, nos granolas sont des céréales bio appréciées de bon matin pour bien démarrer sa journée. Attention, néanmoins, aux marques avec beaucoup de sucre ajouté, de sel ou d’exhausteur de goût.

4. Alors l’avoine : sans gluten ?

Flocon d’avoine sans gluten

Pour bien comprendre, les personnes cœliaques peuvent consommer de l’avoine pure non contaminée sans risque. Pour cela, elles doivent vérifier que le produit soit estampillé du logo de l’AFDIAG (Association Française Des Intolérants Au Gluten). Cela signifie que l’avoine est certifiée sans gluten.

De nombreuses études cliniques montrent que des personnes cœliaques peuvent tolérer des quantités modérées d’avoine pure non contaminées par d’autres céréales telles que le seigle, le blé ou l’orge (voir la dernière étude de Santé Canada).
Cependant, étant donné le mode de culture de l’avoine, il est courant que cette céréale soit contaminée par le gluten d’autres céréales cultivées dans les alentours ainsi que lors de l’entreposage, de la production, de la récolte ou encore du transport de la céréale.

Comment expliquer s’il y a du gluten dans les flocons d’avoine ?

Le gluten est un mélange de protéines appartenant à deux familles :

  • Les prolamines : La prolamine de l’avoine s’appelle l’avénine à contrario de celle du blé, la gliadine.
  • Les gluténines : la gluténine de l’avoine est l’avénaline à contrario de celle du blé, la glutéline.

Ceci met en évidence que le gluten de l’avoine est différent du gluten de blé. Pourtant, étant donné l’appartenance à la même famille protéique et une certaine ressemblance moléculaire, on a attribué à l’avoine les mêmes effets physiologiques que ceux entraînés par le blé. Toutefois, de plus en plus d’études démontrent une tolérance de l’avoine pure chez les personnes cœliaques.
Alors pour répondre à la question si les flocons d’avoine sont sans gluten, les avis divergent d’un pays à l’autre. Plusieurs études ont été menées notamment en Scandinavie avec des résultats qui varient en fonction du profil du patient. Certains tolèrent l’avoine et d’autres pas du tout. Cela pourrait s’expliquer par le type d’avoine consommé.
En Norvège ou en Finlande, le flocon d’avoine est proposé dans les régimes sans gluten…
Ce que nous conseillons, c’est de tester sur de petites quantités et d’observer la réponse de son corps par rapport à la consommation d’avoine.
Quant aux intolérants, voici ce que dit le règlement européen au 31 Juillet 2014 et qui appuie nos explications précédentes :

« La plupart des personnes qui souffrent d’une intolérance au gluten peuvent inclure l’avoine dans leur régime alimentaire sans effets nocifs sur leur santé. La communauté scientifique mène des études et des recherches suivies sur cette question. L’une des principales préoccupations est toutefois la contamination éventuelle de l’avoine par du blé, du seigle ou de l’orge lors de la récolte, du transport, de l’entreposage ou du traitement. Dès lors, le risque de contamination par du gluten des produits contenant de l’avoine devrait être pris en considération dans les informations pertinentes que les exploitants du secteur alimentaire font figurer sur ces produits. » 

Granola vs Müesli : quelles différences?

bol granola muesli

Le granola, qu’est ce que c’est ?

Ces dernières années, le petit déjeuner autour d’un bol de céréales a le vent en poupe. Non pas qu’on souhaite éclipser le traditionnel pain-beurre-confiture, sûrement pas ! Mais, il faut dire que ces petits encas healthy ont tout pour plaire aux petits comme aux plus grands, aux sportifs comme à vous, Mesdames qui êtes à la recherche du meilleur petit déjeuner aux bienfaits énergétiques et limitant le coup de barre de 11h.
Dans les rayons, nous retrouvons ces céréales sous différents noms : müesli, granola, porridge, gruau…
Nous allons donc tenter d’éclairer votre lanterne en vous présentant les différences entre toutes ces céréales bio du petit déjeuner.

Les céréales müesli vs les céréales granola : quelles différences ?

Le müesli est né chez les Suisses au début des années 1900. L’histoire dit que le médecin Maximilian Bircher-Benner rencontra un berger de haute montagne, fort alerte malgré son grand âge. Après avoir partagé son repas composé de blé écrasé dans du lait accompagné de noisettes, une pomme et un peu de miel, le docteur Bircher composa sa propre recette qu’il nomma alors le birchermuesli. Chez les Suisses Allemands, ce produit se retrouve dans les magasins sous ce nom en référence au docteur. Le mot müesli se traduit littéralement par « petite purée ».

Sa définition exacte est un mélange de céréales crues en flocons (avoine, blé, millet…) agrémentées de fruits secs ou séchés avec l’ajout de lait. Il ne contient pas de matières grasses. Les céréales sont non croustillantes car non cuites au four.

A contrario, le granola, connu depuis au moins deux siècles, est né de l’autre côté de l’Atlantique. C’est autour des années 1860 à l’époque où les centres d’hydrothérapie et les spas étaient très populaires que le Docteur James Caleb Jackson crée le « granula », une pâte de farine étalée en fines couches sur des plaques et cuites au four.

Quelques années plus tard, le Docteur John H. Kellog, alors médecin et directeur d’un centre hospitalier aux Etats-Unis, lance ses propres recettes de céréales santé pour aider ses patients à avoir un régime alimentaire plus sain qu’il appelle le « granula ». Poursuivi par le Docteur Jackson, il change le nom qui devient « granola » tout simplement.

Quels ingrédients constituent le granola ? Il s’agit d’un mélange avec :

Tout type de flocons de céréales tels que le blé, l’avoine, le seigle, le riz…
De la matière grasse (huile ou beurre)
Du sucre : miel, sirop d’érable, sirop d’agave ou autre
Des graines et fruits secs : lin, courge, tournesol, amandes, noisettes, cajou…

Le tout est doré au four pour lui donner du croustillant à la différence du müesli qui est non cuit.
Aller, on vous résume tout cela sous forme d’un joli tableau pour être certains que vous ayez bien assimilé, müesli vs granola :

granola bio et muesli bio quelles différences ?

2. Et chez La Main dans le Bol, que retrouve-t-on dans notre bol de céréales ?

Granola vs Müesli

Décortiquons de plus près notre granola maison et ses atouts.
La céréale utilisée est le flocon d’avoine pour tous les avantages qu’il comporte en terme nutritionnel. Il est sans gluten de blé, rassasiant, nourrissant et riches en nutriments. Riche aussi en fibres, c’est également une excellente source de protéines végétales.
La matière grasse utilisée est l’huile de colza riche en oméga 3,6 et 9 et vitamine 9.

Nous utilisons du sirop d’érable pour toaster notre granola car c’est un sucre non raffiné 100% naturel et végétal issu directement de l’arbre. Il a un indice glycémique bas. Nous en mettons très peu par rapport aux autres marques. Nos recettes de granola sont même 2 à 3 fois moins sucrées que les céréales du petit déjeuner traditionnelles.

Nous ajoutons différentes graines (tournesol, courge) et des fruits secs ou séchés (amandes, cajou, noisettes, raisins…).
L’ensemble de nos ingrédients sont sélectionnés en agriculture biologique et d’origine française quand cela est possible.

3. Müesli croustillant, porridge, gruau : que sont-ils ?

Le müesli croustillant est tout simplement la traduction européenne du granola. Car n’oublions pas que le granola est une marque déposée dans les années 70 en France par la société Lu pour ce fameux gâteau nappé de chocolat.

Le müesli croustillant bio trouvé dans les magasins bio est souvent très sucré entre 20 et 30 % de sucre ajouté dans les recettes. Car bio ne veut pas dire bon nutritionnellement. Gare aux étiquettes !

En ce qui concerne le porridge, il est beaucoup consommé dans les pays slaves et anglo-saxons. C’est une bouillie à base de céréales en général des flocons d’avoine mélangés avec de l’eau ou du lait chaud. Plébiscité par nos voisins nordiques, le porridge est une préparation nourrissante et économique. Chez les Allemands, cette bouillie est connue sous le nom de gruau.

En définitive, chaque pays en a sa définition et propose une déclinaison en fonction de sa culture car il existe différents types de bouillies : chaude, froide, salée, sucrée avec des céréales variées (avoine, sarrasins, orge…).

Découvrez notre boutique en ligne de granola bio et nos recettes savoureuses avec nos granolas chocolat(cookies et autres gâteaux n’auront plus de secret pour vous)