Histoire du granola

Quelle est l’origine du granola ?

Le granola, connu depuis au moins deux siècles, est né de l’autre côté de l’Atlantique aux USA. C’est autour des années 1860 à l’époque où les centres d’hydrothérapie et les spas étaient très populaires que le Docteur James Caleb Jackson crée le « granula », une pâte de farine étalée en fines couches sur des plaques et cuites au four.

Quelques années plus tard, le Docteur John H. Kellog, alors médecin et directeur d’un centre hospitalier aux Etats-Unis, lance ses propres recettes de céréales santé pour aider ses patients à avoir un régime alimentaire plus sain qu’il appelle le « granula ». Poursuivi par le Docteur Jackson, il change le nom qui devient « granola » tout simplement.

Très peu sucré, moins goûteux, le granola peine à se faire une place auprès des consommateurs. Ce fameux Dr Kellog lance alors son nouveau concept de Corn Flakes, des pétales de maïs soufflés. C’est le début des céréales ultra-transformées et très sucrées.

Pourtant, dans le courant des années 60, le mouvement hippie s’empare du granola et propose des recettes healthy : ce sont souvent des mélanges de céréales complètes avec des sucres naturels (miel, sirop d’érable…), beaucoup de graines, des noix (pécan, macadamia…).

Histoire du granola aux États-Unis dans les années 60

Puis rapidement, le granola est repris par les grandes marques nationales américaines qui le dénaturent en utilisant des ingrédients raffinés et sans grand intérêt nutritionnel pour un résultat ultra-transformé.

Le granola présente de véritables atouts nutritifs s’il est confectionné avec des matières premières de qualité. Il peut être sain, nourrissant, peu sucré si les bons choix sont faits dès le départ.

Qu’est-ce que le granola ?

Avant toute chose, voici une description générale du granola.
Le granola est composé de céréales agrémentées de graines et de fruits secs ou séchés avec l’ajout de sucre et de matières grasses pour lier l’ensemble. Le tout est doré lentement au four pour apporter du croustillant aux céréales.

L’assemblage de tous ces ingrédients présentent des apports nutritionnels intéressants pour démarrer sa journée avec des protéines, des fibres, des vitamines et minéraux si une sélection de matières premières de qualité est faite en amont.

qu'est ce que la granola, comment fabrique t'on un granola bio ?

Quels ingrédients choisir pour faire un bon granola maison ?

Tout d’abord, nous parlerons toujours de céréales bio, car nous privilégions l’agriculture biologique. D’autant plus, lorsqu’il s’agit de céréales, car c’est un domaine agricole qui, s’il n’est pas bio, utilise beaucoup de pesticides, insecticides ou intrants chimiques…
Donc, commencez par choisir des céréales complètes : cela peut être des flocons d’avoine, de châtaigne, de sarrasin… Elles apportent des protéines, des glucides et des fibres. Elles sont rassasiantes.

Ajoutez un peu de sucre naturel : plusieurs sont disponibles dans les magasins bio tels que le sirop d’érable, le miel, le sucre de coco. Ils ont l’atout d’avoir un indice glycémique plus faible pour certains et des vitamines et minéraux que l’on ne retrouve pas dans les sucres raffinés.

Pour la matière grasse, il est conseillé d’utiliser de l’huile (colza, tournesol ou olive).
Et enfin, pour les graines et les fruits secs, vos goûts seront vos propres limites pour égayer votre granola maison.

Les graines (lin, tournesol, sésame, courge…) possèdent des propriétés intéressantes pour notre organisme telles que des vitamines ou encore des acides gras insaturés pour certaines.
Les oléagineux (noisettes, amandes, noix, noix de cajou …) contiennent des protéines, des fibres, des vitamines et des minéraux que nous vous conseillons vivement d’ajouter et d’additionner dans votre granola maison.

créateur de granola et de petit déjeuner healthy en France

Et notre granola bio La Main dans le Bol ?

Chez La Main dans le Bol, nous portons une attention particulière au sourcing de nos ingrédients tant pour leurs propriétés nutritionnelles que pour leurs qualités gustatives. Car ce sont eux qui garantissent un granola de grande qualité.

Notre sélection est rigoureuse pour répondre à nos exigences de vous proposer un bon granola bio et sain. Nous utilisons des ingrédients purs, non raffinés et sans sel ajouté car les ingrédients vrais parlent par eux-mêmes.

Notre procédé de cuisson à basse température révèle LE goût unique de notre granola artisanal. Les parfums torréfiés séduisent les palais des petits comme des grands pour un petit déjeuner authentique.

Alors à vos marques, croquez des céréales!!

Retrouvez notre nouvelle gamme pépises de granolas bio sur notre boutique en ligne La Main dans le Bol !

Retrouvez notre gamme de granolas bio sur notre boutique en ligne La Main dans le Bol !

Consommons local, c’est idéal!

Consommation locale, un défi pour manger en respectant l’environnement

Selon un sondage Ipsos réalisé en 2019, 82 % des Français privilégient l’achat de produits d’origine française et 77 % l’approvisionnement auprès de producteurs locaux.

Consommation locale et de saison et achetons des produits locaux en France

Si les circuits-courts avaient déjà le vent en poupe, la crise du Covid a encore plus accentué le phénomène: les consommateurs se sont tournés vers les commerces de proximité, les magasins de producteurs et la vente directe à la ferme.

Or, cette pandémie et aujourd’hui le conflit politique entre l’Ukraine et la Russie montrent également les fragilités de notre pays notamment sur un plan agricole (mais pas que sur le plan industriel et technologique aussi!). La délocalisation montre ses failles avec notre grande dépendance vis-à-vis des autres pays pour l’approvisionnement de certaines denrées.

Nous allons donc vous parler des avantages du «made in France», de la consommation locale et vous dire comment nous travaillons chez La Main dans le Bol. Car oui, nous fabriquons nos granolas dans notre petit atelier du Beaujolais mais nous veillons aussi à choisir des ingrédients au maximum d’origine française quand cela est possible!

Comment définir la consommation locale?

Nous parlons de consommation locale lorsque nous achetons des produits dans un périmètre de moins de 200 km autour de chez nous directement auprès de producteurs, d’artisans transformateurs, de magasins de producteurs en limitant au maximum les intermédiaires. Pour d’autres, la consommation locale peut aussi signifier l’achat d’ingrédients d’origine française. En effet, si pour les producteurs, la matière première est produite à la ferme sur place, pour les artisans transformateurs (bouchers, boulangers, …), l’approvisionnement des matières premières est différent. Il en va de notre crédibilité de sourcer des ingrédients sautant que possible en local lorsque c’est possible.

acheter local, consommer local, préserver l'environnement de l'empreinte carbone

Quels sont les intérêts de consommer en local?

Plusieurs avantages se présentent au consommateur de s’approvisionner en local tels que:

-Le soutien aux producteurs et artisans locaux: c’est maintenir des emplois français et protéger notre économie.
-Limiter les intermédiaires.
-Acquérir des produits de grande qualité à des prix raisonnables avec une rémunération plus juste pour les producteurs et transformateurs.
-Avoir une meilleure qualité nutritionnelle du produit liée à la proximité géographique qui permet une cueillette à maturité et sans traitement
-Limiter l’impact carbone: quand je consomme à côté de chez moi, les produits n’ont pas été transportés par avion, donc on limite le réchauffement climatique et le gaspillage des ressources.

La consommation locale présente de sérieux atouts pour les consommateurs en quête d’éthique pour leurs achats.

Quels sont les circuits courts à votre disposition?

Plusieurs canaux de distribution pour promouvoir les produits locaux se sont mis en place ces dernières années avec les AMAP (association de maintien pour l’agriculture paysanne), la Ruche qui dit oui, les locavores…

Il est aussi possible d’aller directement à la ferme, dans les magasins de producteurs, ou encore sur les marchés locaux.

Et quand on achète les granolas La Main dans le Bol?

Notre atelier étant situé dans le Beaujolais, il est certain que nous parlons de fabrication et consommation locale pour les personnes étant dans notre périmètre des 200km.

Nous répondons aux critères du «made in France» plus que jamais! Rappelons que les grandes marques de céréales conventionnelles sont pour la plupart fabriquées hors de notre territoire.

Et enfin, parlons aussi du sourcing de nos matières premières: nous avons à cœur de privilégier les ingrédients français autant que possible. Le flocon d’avoine étant un des nos principaux ingrédients est bien évidemment d’origine française cultivé en Auvergne et Bourgogne à quelques centaines de kilomètres de chez nous.

Alors, on mange local ensemble?

Alors à vos marques, croquez des céréales!!

Retrouvez notre nouvelle gamme pépises de granolas bio sur notre boutique en ligne La Main dans le Bol !

Retrouvez notre gamme de granolas bio sur notre boutique en ligne La Main dans le Bol !

Le grand retour des céréales

Histoire et récit des céréales.

La découverte des céréales date de plusieurs milliers d’années avant notre ère et les tentatives de culture d’il y a plus de 23 000 années.

le grand retour des céréales pour le petit déjeuner en France

Aujourd’hui, la production mondiale annuelle de céréales représente environ 2.7 milliards de tonnes de graines récoltées sur environ 710 millions d’hectares, soit 51% des terres arables et 14% de la surface agricole mondiale.

La plupart des céréales que nous consommons de nos jours appartiennent à la famille des graminées parmi lesquelles nous retrouvons le plus souvent : le blé (triticum), l’épeautre (triticum spelta), le petit épeautre (triticum monococcum), le riz (oryza sativa), l’orge (Hordeum), le maïs (zea mays), le sorgho (sorghum), l’avoine (avena sativa), le teff (eragrostis tef) et le seigle (secale).

Ces dix dernières années ont été marquées par un grand changement concernant la consommation des céréales, notamment avec une alimentation moins carnée et plus végétale d’où le succès de toutes ces petites graines que l’on retrouve facilement dans les magasins bio spécialisés.

Les principales céréales :

les principales céréales en France

Détaillons ci-dessous les principales céréales :

Le blé

Originaire du Proche-Orient, le blé recouvre environ 220 millions d’hectares de terres arables situées pour l’essentiel dans les régions du globe aux climats tempérés : Chine et Inde du Nord, Eurasie, Amérique du Nord, Australie, Argentine.
Le blé tendre est cultivé principalement pour la meunerie, en vue de la fabrication du pain ; le blé dur est destiné surtout aux semouleries, pour la production de pâtes alimentaires ou de couscous.
La Chine est le premier producteur mondial de blé suivi par l’Inde. Viennent ensuite la Russie, les USA et le Canada. La France arrive en 6ème position.

L’avoine et l’orge

L’avoine a souvent été l’aliment principal des chevaux de trait au Royaume-Uni. Puis, cette céréale a été utilisée au petit-déjeuner par les anglo-saxons pour leur porridge ou leur müesli. C’est d’ailleurs souvent qu’on la retrouve sous forme de flocons dans les céréales du petit-déjeuner.
L’Europe est le plus gros producteur d’avoine.
L’orge est quant à elle destinée principalement à l’alimentation animale et à la fabrication de la bière.

Le maïs

Cultivé autrefois pour l’alimentation humaine dans l’Amérique précolombienne, le maïs est une céréale de très haute valeur énergétique. Il est aujourd’hui destiné principalement à la nutrition animale. Les USA et la Chine sont les premiers producteurs mondiaux suivis du Brésil et l’Union Européen.

Le riz

C’est la troisième céréale produite dans le monde avec pour principaux acteurs la Chine, l’Inde, Bangladesh, Vietnam… pour leur marché intérieur. Mangé quotidiennement par les habitants d’Asie, le riz est de plus en plus consommé sur tous les autres continents y compris en Amérique Latine.
Moins connues des Européens, on retrouve des céréales comme le mil, le fonio, le sorgho, le teff et l’éleusine notamment consommées par les populations africaines. Mais leur culture tend à diminuer pour laisser place à des céréales dont les prix de revient sont les plus faibles comme le riz, le blé pour le pain ou les pâtes.

Les atouts nutritionnels des céréales.

Les céréales nous apportent une grande part de l’énergie alimentaire dont nous avons besoin chaque jour pour la dépenser ultérieurement au travail, dans nos déplacements, nos loisirs et nos battements de cœur.

Les céréales se caractérisent par leur teneur élevée en glucides complexes, présents sous forme de grains d’amidon. Cette macromolécule est la réserve énergétique des plantes, constituée de milliers d’unités de glucose formant une longue chaîne plus ou moins ramifiée. La teneur en glucides, protéines, fibres, minéraux et vitamines des céréales est variable selon la variété et les transformations mises en œuvre entre la récolte et la consommation. L’une des étapes majeures est celle du raffinage. Ce procédé vise à retirer l’enveloppe extérieure des céréales pour n’en garder que « l’amande », riche en amidon. En effet, les grains de céréale sont constitués de trois parties : le son en couche extérieure riches en fibres, protéines, lipides, vitamines et minéraux ; l’amande, qui représente 80% du poids du grain, composée essentiellement d’amidon ; le germe, au cœur du grain, composé de lipides, protéines, vitamines et minéraux.

Ainsi, les céréales complètes dont on préserve l’enveloppe extérieure et le germe ont une densité nutritionnelle supérieure à celle des céréales blanchies par le raffinage. Elles apportent deux à trois plus de fibres que les céréales raffinées, mais aussi plus de minéraux (magnésium, potassium, phosphore, fer) et vitamines.

La teneur en fibres des céréales complètes est particulièrement intéressante pour prendre soin de sa santé et de son bien-être au quotidien.

Sources : Biocontact n°328 – Céréales – Novembre 2021

Alors à vos marques, croquez des céréales!!

Retrouvez notre nouvelle gamme pépises de granolas bio sur notre boutique en ligne La Main dans le Bol !

Retrouvez notre gamme de granolas bio sur notre boutique en ligne La Main dans le Bol !

Notre nouvelle gamme des pépises de granola est enfin disponible !

Le lancement des pépises est effectif depuis Janvier 2022, non sans difficulté.

Pour vous expliquer, nous travaillons sur ce projet depuis Juin 2020 avec notamment l’embauche d’une ingénieure en R&D qui nous a beaucoup aidé pour la création de nos deux nouvelles recettes.
Présentation de notre nouvelle gamme de pépises granola, céréales pour le petit déjeuner

Puis en Décembre 2020, le nom de notre nouvelle gamme sonne comme une évidence : « les pépises » pour la contraction de pépites et gourmandise. Logique puisque notre nouveau granola forme de généreuses pépites croquantes pour de la gourmandise sans fin.

Mais lorsque nous déposons le nom auprès de l’INPI, nous sommes sommées de changer de nom par une célèbre marque américaine de sodas, PEPSI. Ils considèrent que notre marque fait concurrence à la leur. Plutôt drôle, nous étions loin d’imaginer cela lorsque nous avions trouvé ce nom. Puis après plusieurs échanges, nous avons réussi à trouver un accord. En Juillet 2021, officiellement, nous pouvons appeler notre nouvelle gamme « les pépises » et travailler sur le packaging. Fin 2021, ça y est : tout est prêt pour le lancement 2022 !

Mais alors c’est quoi cette nouvelle gamme pépises de granola ?

Les pépises de granola se caractérisent par de grosses pépites gourmandes que l’on peut saisir à 2 doigts pour les déguster sur le pouce.
Les deux recettes créées sont aussi gourmandes que croquantes et saines grâce à une faible teneur en sucre.
Deux saveurs sont disponibles : Crocolat et Crocamande. Les formats disponibles sont des sachets de 300g, 600g et en vrac.

Alors à vos marques, croquez !!

Retrouvez notre nouvelle gamme pépises de granolas bio sur notre boutique en ligne La Main dans le Bol !

Retrouvez notre gamme de granolas bio sur notre boutique en ligne La Main dans le Bol !

Foire bio de l’alter-écologie du 25 au 27 Février 2022

RDV cette fin de mois de Février à Eurexpo pour la 36e édition de Primevère.
Nous serons installées au stand S309 pour vous proposer la (re)découverte de nos granolas bio fabriqués en région lyonnaise.
Nous les proposerons à la vente au détail en sachets et en vrac. N’oubliez pas d’apporter vos contenants (sachets, bocaux, sac en coton…).

Salon primevère | Du 25 au 27 Février 2022 | A Eurexpo | Stand S309

Salon Primevère 2022 Du 25 au 27 Février 2022 | A Eurexpo | La Main dans le bol | Stand S309

Qu’est-ce que le salon primevère ?

L’association Primevère est heureuse de pouvoir maintenir un évènement vecteur de rencontres, de réflexions, d’alternatives, d’ouverture, de bienveillance, d’humanité

Nous aurions bien sûr aimé que tout le monde puisse entrer… Dans ce contexte complexe, nous avons gardé pour boussole la nécessité de montrer à quel point les solutions écologiques sont au coeur des problématiques sociétales contemporaines et à venir.

450 exposants ont répondu présents et nous avons mis du coeur et de la conviction pour vous concocter un programme riche de rencontres. On espère qu’il vous plaira !
En espérant vous retrouver nombreux pour cette 36° édition !

Organisé par une association et réalisé par 300 bénévoles, le salon Primevère a pour ambition de réunir les acteurs de l’écologie pour présenter des alternatives militantes cohérentes et éthiques à la société actuelle, dans une ambiance conviviale.

Les objectifs du salon primevère

CULTIVER LES IDÉES ET LES ALTERNATIVES

L’écologie recouvre des domaines très variés. Basée sur le respect de l’environnement, elle inclut le respect de soi, des autres, les relations entre les personnes et au monde. Primevère tend à présenter les différents aspects de cette écologie, des idées aux applications, même si les pratiques et les pensées sont parfois contradictoires.

L’association organise le salon-rencontres autour de quatre idées fortes :

  • – Promouvoir les démarches alternatives.
  • – Sensibiliser le grand public.
  • – Développer une meilleure communication entre les partenaires de l’écologie.
  • – Proposer aux personnes déjà sensibilisées des sujets à la pointe de l’actualité de l’alter-écologie.

INVITER À LA RENCONTRE

Le salon-rencontres Primevère réunit aujourd’hui sur les 3 jours :

  • – 500 exposants
  • – 200 intervenants
  • – 250 bénévoles
  • – 30 000 visiteurs, avec 10 000 personnes en salle de conférences et 1 400 enfants accueillis sur l’espace enfants.

ORGANISER UN ESPACE DE QUALITÉ

Nos objectifs se traduisent dans l’implantation même du salon :

  • – 50% de la surface du salon est réservée aux exposants.
  • – 50% est dédiée aux espaces d’animations et de rencontres.
  • – Un espace de plus de 700 m2 réservé aux enfants de 4 à 12 ans.

AVEC LES ENFANTS

Parce que les jeunes générations auront à leur tour à se poser des questions et à affirmer leurs valeurs de l’écologie, Primevère leur consacre une place importante sur le salon. Au delà d’une simple garderie, l’espace enfants est construit sur l’expérimentation, l’apprentissage et la découverte des notions de l’écologie.

Salon primevère 2022

450 exposants ont répondu présents et nous avons mis du cœur et de la conviction pour vous concocter un programme riche de rencontres. On espère qu’il vous plaira !
En espérant vous retrouver nombreux pour cette 36° édition ! !

Vous ne pouvez pas participer au Salon Primevère 2022 ?

Retrouvez notre gamme de granolas bio sur notre boutique en ligne La Main dans le Bol !

L’agriculture biologique, c’est quoi ?

Aujourd’hui, la consommation du bio en France a doublé en 5 ans. Elle est passée de 6,7 milliards d’euros en 2015 à 13,2 milliards d’euros en 2020. Les consommateurs ont pris conscience de l’importance d’une consommation saine et respectueuse de l’environnement d’autant plus avec la crise du Covid. Face à cet engouement, nous aimerions vous expliquer ce qui définit un produit bio, vous présenter le marché du bio en France en général ainsi que les différents labels biologiques existants et les organismes certificateurs qui contrôlent ce marché.

L'agriculture biologique, c'est quoi ? les avantages, les inconvénients, les labels en France et en Europe

Qu’est-ce qu’un produit biologique ?

Un produit est considéré comme bio, uniquement, s’il est un produit agricole ou une denrée alimentaire issu€ de l’agriculture biologique et que de fait, il répond aux exigences de la législation européenne notamment :

  • aucune utilisation de produits chimiques de synthèse (pesticides, engrais, désherbants…)
  • aucune utilisation d’OGM
  • respect du bien-être animal (transport, conditions d’élevage, abattage…)
  • pour les produits transformés, une quantité de 95 % au moins des ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Pour atteindre ce mode de production, les agriculteurs doivent respecter des cahiers des charges et des règlements qui excluent l’usage d’engrais chimiques de synthèse, de pesticides de synthèse ainsi que d’organismes génétiquement modifiés.

Les circuits de distribution des produits bio en France

Nous allons nous intéresser au marché de l’alimentation bio plus spécifiquement. Celui-ci représente 11,93 milliards d’euros en 2019, soit + 13,5 % par rapport à 2018.
Voici les 4 grands circuits de distribution bio sur le marché français :

  • La distribution spécialisée, avec les réseaux de magasins bio (biocoop, la vie claire, satoriz…)
  • La distribution généraliste avec les hypermarchés, supermarchés, les drives et les hard-discount (Carrefour, Auchan, Leclerc…)
  • La vente directe (marché, producteurs…)
  • Les artisans-commerçants (boulangers, primeurs, boucheries…)

La moitié des ventes de produits se font dans la grande distribution (55 %), les magasins bio spécialisés en réseau représentent 25 % des ventes avec une croissance de 16 %. Une dynamique que l’on observe également pour la vente directe (11 %) avec une progression de 11,7 %. En France, plus de 6,5 % de la consommation alimentaire des ménages est consacrée aux produits bio. L’épicerie représente à elle seule 31 % des achats de produits bio des ménages en 2020.
C’est donc un secteur qui connait une forte progression chaque année.

Les différents labels biologiques, les organismes certificateurs et leurs cahiers des charges

Un label bio est une certification délivrée par un organisme public ou privé. Il suit une charte de qualité bien supérieure aux standards européens. Il existe plusieurs labels BIO ayant chacun leur propre cahier des charges. Les certifications de ces labels sont effectuées par des organismes indépendants et reconnues pour garantir leur équité.

Les labels bio certifiés garantissent principalement :

  • l’absence de pesticides dans les produits,
  • la présence quasi-inexistante d’OGM (différent selon les chartes)
  • la qualité et la traçabilité d’un produit destiné à la vente

Les différents labels bio présents en Europe sont :

  • L’eurofeuille
  • AB Agriculture biologique
  • Bio cohérence
  • Demeter
  • Ecocert
  • Cosmebio
  • Natrue
  • Nature et progrès
  • Bio partenaire

L'agriculture biologique, Les différents labels bio en France et en Europe

Certains labels sont plus exigeants au niveau des cahiers des charges pour obtenir leur certification comme Demeter ou encore Nature&Progrès. Natrue est quant à lui un label bio spécifique aux produits cosmétiques.

Et chez La Main dans le Bol, qu’est-ce que signifie le bio ?

Notre démarche est de vous proposer des granolas 100% bio. Même si une latitude de 5% de produits non bio est autorisée dans la composition de nos mélanges céréaliers, il est important pour nous que 100% de nos ingrédients soient issus de l’agriculture biologique. Cela permet d’éviter les contaminations croisées mais ce sont aussi des valeurs que nous prônons pour avoir un moindre impact sur la faune et la flore en intégrant des produits qui n’ont pas été traités par des pesticides, insecticides ou autres….

De nombreuses études ont d’ailleurs montré que la céréale conventionnelle est l’ingrédient le plus sujet à l’utilisation de pesticides et d’OGM. C’est pourquoi, il était évident au lancement de notre activité de vous proposer que du bio à 100% !

Dans la définition du bio, nous aimerions aussi vous inviter à réfléchir à la notion d’impact carbone. Pourquoi aller chercher des matières premières à l’autre bout du monde lorsqu’elles sont cultivées à deux pas de chez nous ? C’est dans ce sens où nous sommes allés à la rencontre des acteurs français pour trouver nos ingrédients et autant que possible dans notre belle région Auvergne Rhône-Alpes. En moyenne, 70% de nos ingrédients sont d’origine française. Dès que nous le pouvons, nous favorisons nos filières françaises. Pour autant, sur certaines graines ou fruits secs, il n’existe pas de cultures sur notre territoire alors nous nous tournons vers des labels équitables.

Proposer des recettes bio chez La Main dans le Bol, c’est aussi s’engager à vous concocter des assemblages sains pour votre santé. Sans sel ajouté, sans sucre raffiné, nous mettons tout en œuvre pour développer des granolas avec un excellent apport nutritionnel pour bien démarrer le matin !

Enfin, l’agriculture biologique c’est aussi de l’humain dans les relations nouées avec l’ensemble de nos partenaires (employés, fournisseurs, clients…) et qui font la réussite de La Main dans le Bol !

Retrouvez notre gamme de granolas bio sur notre boutique en ligne !

Céréales petit déjeuner

Le petit-déjeuner, le repas le plus important de la journée

1. Pourquoi prendre un petit-déjeuner ?

Il vous arrive surement de ne pas petit-déjeuner par manque de temps ou d’appétit. Pourtant, il est essentiel à notre équilibre alimentaire pour démarrer du bon pied.
En effet, de nombreux scientifiques s’accordent à dire qu’il est le repas le plus important de la journée. Car il permet de faire le plein d’énergie et de vitamines pour éviter la fringale de 11h mais aussi de se jeter sur le repas du midi. Ainsi, l’organisme peut mieux gérer ses apports en sucre et en calories. Entre 20 et 25% des besoins énergétiques quotidiens sont apportés par ce repas matinal.
Les personnes sautant le petit déjeuner sont plus enclines à l’obésité car plus tentées par le grignotage dans la matinée et attirées par des aliments sucrés ou gras moins rassasiants puisque l’organisme voudra compenser ce manque.

granola avoine, céréales petit déjeuner

2. Quels sont les besoins de notre organisme au petit-déjeuner ?

Sur notre table du petit-déjeuner, nous devons retrouver :

Des protéines : elles peuvent être d’origine animale telles que les œufs, le fromage, le poisson, les laitages (yaourts, fromage blanc, poisson,…) ou végétales telles que les fruits oléagineux (amandes, noisettes, noix…) ou les boissons type soja, avoine…

Des lipides : même s’ils sont pointés du doigt depuis quelques années, les lipides ou graisses alimentaires sont essentiels à notre bonne santé. En effet, ils fournissent des acides gras indispensables pour les cellules du corps humain qu’il ne peut lui-même synthétiser. On les retrouve dans les huiles, le beurre ou la margarine par exemple.

Des glucides complexes composés de fibres, de céréales complètes qui rassasient et facilite la digestion comme le pain complet ou les céréales du petit-déjeuner. Attention à ces dernières qui sont souvent ultra-transformées et sucrées. Dans le 4e paragraphe, nous vous décortiquons les différentes céréales du petit-déjeuner et les pièges à éviter dans les rayons.

Des vitamines et des nutriments indispensables pour avoir l’énergie : les fruits en contiennent bon nombre par exemple la clémentine, le pamplemousse, l’orange, le citron ….

De l’eau pour se réhydrater après la nuit : commencer eau, thé, café,

3. Exemple d’un petit-déjeuner healthy

Dans l’idéal, un petit déjeuner complet se compose de :
Un yaourt/lait animal ou végétal parsemé de céréales bio complètes
Un fruit
Un verre d’eau accompagné d’un thé ou un café, une tisane
Une tranche de pain avec une purée d’oléagineux ou un peu de beurre

4. Comment bien choisir ses céréales du petit-déjeuner ?

Attention aux céréales du petit déjeuner, on trouve de tout dans ces rayons et il est indispensable de bien lire la liste des ingrédients.

A noter que les industriels ont des procédés distincts pour la fabrication des céréales petit-déjeuner :
Les pétales : ce sont des grains de maïs, blé, ou orge. Ces grains étuvés (traités après récoltes) sont séchés, refroidis, aplatis, grillés … puis enrobés de substances sucrées (sucre, miel, chocolat).
Les éclatées : ce sont des grains de riz cuits ; mélangés dans du malt, sel et sucre, séchés, écrasés, et grillés à haute température.
Les soufflées sont des grains aérés de maïs, blé, ou riz. Comme pour un ballon, l’air soufflé à l’intérieur du grain pousse ses parois. Enrobés de matières sucrées, les grains sont séchés encore une fois à l’air sec et chaud
Les extrudées, enfin, sont des céréales obtenues à partir de farines qui forment une pâte, cuites à hautes températures et hautes pressions.

Le point commun ? Ces 4 types de céréales raffinées ont subi au préalable un bon nombre de transformations. On retire leur enveloppe, on les cuits à la vapeur pour qu’elles soient digestes, puis les industriels choisissent leur procédé pour obtenir le type de céréales souhaité (pétales, éclatées, soufflées, extrudées).
Ces céréales sont également des bombes caloriques tant elles ont un taux de sucre et un indice glycémique élevé.
Alors comment faire le bon choix pour un petit-déjeuner healthy biologique ?
Se rendre en magasin biologique pour s’approvisionner, car la céréale conventionnelle est traitée avec de nombreux pesticides.
Se tourner vers les céréales peu transformées type müesli bio ou granola bio.
Choisir une base céréalière de flocons d’avoine qui sont des céréales complètes, sans sel ajouté, avec peu de sucre (et regarder le sucre utilisé : miel, sirop d’érable, sirop d’agave qui sont des sucres naturels) et l’ajout d’une bonne huile (colza, tournesol, coco).
Vérifier le procédé de fabrication de l’entreprise.

La main dans le bol engagé pour votre petit dejeuner

Chez La Main dans le Bol, nos granolas répondent à l’ensemble de ces caractéristiques pour un petit-déjeuner sain et équilibré :
Le flocon d’avoine est l’unique céréale proposée dans nos granolas (complète et rassasiante).
Pas de sel ajouté.
Du sirop d’érable pour dorer nos granolas (sucre naturel, végétal et à indice glycémique bas) qui sont 2 à 3 fois moins sucrés que les autres marques.
De l’huile de colza en matière grasse.
Nous torréfions lentement et à basse température nos granolas pour garder un maximum de nutriments.
Retrouvez-les dans notre boutique en ligne !

Flocons d’avoine : avec ou sans gluten ?

Flocon d'avoine sans gluten, bol de céréales granola

Le choix de l’avoine dans nos recettes de granola

Flocon d’avoine sans gluten

Dans nos granolas, nous avons privilégié l’avoine, car son intérêt nutritionnel est très important. C’est pourquoi, nous souhaitons vous présenter plus en détail cette céréale. D’où vient-elle ? Est-ce que l’avoine contient du gluten ? Peut-on en consommer lorsqu’on est intolérant ? Qu’en est-il lorsqu’on a la maladie cœliaque ? Quels sont ses atouts nutritionnels ?
Ce sont toutes ces questions auxquelles nous tenterons de répondre ou du moins de vous éclairer dans cet article afin de vous donner des pistes de recherche. Nous ne prétendons pas avoir LA réponse mais nous vous suggérons de vous renseigner, d’échanger, de tester car nous n’avons pas tous le même métabolisme et ce qui peut être valable pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre.

Alors l’avoine : avec ou sans gluten ?

Flocon d’avoine sans gluten

1. Histoire et origine de l’avoine

Tout d’abord, commençons avec un peu d’histoire et les origines de l’avoine. Cette céréale est d’origine eurasiatique et servait principalement de nourriture aux animaux. Ce n’est que dans les années 70, que sa production est relancée pour les consommateurs en quête de santé. Les pays comme la Scandinavie, l’Allemagne, l’Ecosse ou l’Irlande en ont fait leur aliment de base dans les porridges notamment.

2. Qu’est-ce que l’avoine ? Quels sont ses dérivés ?

L’avoine appartient à la famille des graminées dont la variété la plus connue est l’avena satina. Cette céréale peut mesurer jusqu’à 1 mètre de hauteur. Les grains contenus dans les fleurs situées à l’intérieur des épillets sont récoltés en Juillet/Août de chaque année.
On distingue le son d’avoine qui est l’enveloppe extérieure qui entoure le grain d’avoine aux flocons d’avoine obtenus à partir des grains entiers cuits à la vapeur puis pressés à plat.
En fonction du procédé de fabrication, on peut trouver également l’avoine sous forme de grains entiers (gruau) ou concassés (boulgour), de farine, de crème ou encore de lait.

3. Quelles sont les valeurs nutritionnelles de l’avoine et ses atouts ?

Voici sa composition nutritionnelle pour 100g selon le ciqual :

Valeur énergétique : 371kcal
Protéines : 13g
Fibres : 10g
Glucides : 59g
Dont sucres : 1.1g
Matières grasses : 7g

Parmi ses atouts, voici les principaux :

  • Réduction du taux de cholestérol grâce à sa composition riche en fibres solubles
  • Amélioration du transit intestinal grâce à une meilleure digestion
  • Amélioration du diabète en empêchant les pics de glycémie après les repas grâce aux fibres solubles qui ralentissent l’absorption des glucides
  • Un effet rassasiant grâce à ses fibres et le fait que ce soit une céréale complète
  • Excellente source de protéines

En résumé, nous pouvons dire que les flocons d’avoine sont sains pour la santé et peuvent être consommés dans le cadre d’un petit déjeuner « healthy ». C’est pourquoi, nos granolas sont des céréales bio appréciées de bon matin pour bien démarrer sa journée. Attention, néanmoins, aux marques avec beaucoup de sucre ajouté, de sel ou d’exhausteur de goût.

4. Alors l’avoine : sans gluten ?

Flocon d’avoine sans gluten

Pour bien comprendre, les personnes cœliaques peuvent consommer de l’avoine pure non contaminée sans risque. Pour cela, elles doivent vérifier que le produit soit estampillé du logo de l’AFDIAG (Association Française Des Intolérants Au Gluten). Cela signifie que l’avoine est certifiée sans gluten.

De nombreuses études cliniques montrent que des personnes cœliaques peuvent tolérer des quantités modérées d’avoine pure non contaminées par d’autres céréales telles que le seigle, le blé ou l’orge (voir la dernière étude de Santé Canada).
Cependant, étant donné le mode de culture de l’avoine, il est courant que cette céréale soit contaminée par le gluten d’autres céréales cultivées dans les alentours ainsi que lors de l’entreposage, de la production, de la récolte ou encore du transport de la céréale.

Comment expliquer s’il y a du gluten dans les flocons d’avoine ?

Le gluten est un mélange de protéines appartenant à deux familles :

  • Les prolamines : La prolamine de l’avoine s’appelle l’avénine à contrario de celle du blé, la gliadine.
  • Les gluténines : la gluténine de l’avoine est l’avénaline à contrario de celle du blé, la glutéline.

Ceci met en évidence que le gluten de l’avoine est différent du gluten de blé. Pourtant, étant donné l’appartenance à la même famille protéique et une certaine ressemblance moléculaire, on a attribué à l’avoine les mêmes effets physiologiques que ceux entraînés par le blé. Toutefois, de plus en plus d’études démontrent une tolérance de l’avoine pure chez les personnes cœliaques.
Alors pour répondre à la question si les flocons d’avoine sont sans gluten, les avis divergent d’un pays à l’autre. Plusieurs études ont été menées notamment en Scandinavie avec des résultats qui varient en fonction du profil du patient. Certains tolèrent l’avoine et d’autres pas du tout. Cela pourrait s’expliquer par le type d’avoine consommé.
En Norvège ou en Finlande, le flocon d’avoine est proposé dans les régimes sans gluten…
Ce que nous conseillons, c’est de tester sur de petites quantités et d’observer la réponse de son corps par rapport à la consommation d’avoine.
Quant aux intolérants, voici ce que dit le règlement européen au 31 Juillet 2014 et qui appuie nos explications précédentes :

« La plupart des personnes qui souffrent d’une intolérance au gluten peuvent inclure l’avoine dans leur régime alimentaire sans effets nocifs sur leur santé. La communauté scientifique mène des études et des recherches suivies sur cette question. L’une des principales préoccupations est toutefois la contamination éventuelle de l’avoine par du blé, du seigle ou de l’orge lors de la récolte, du transport, de l’entreposage ou du traitement. Dès lors, le risque de contamination par du gluten des produits contenant de l’avoine devrait être pris en considération dans les informations pertinentes que les exploitants du secteur alimentaire font figurer sur ces produits. » 

Granola vs Müesli : quelles différences?

bol granola muesli

Le granola, qu’est ce que c’est ?

Ces dernières années, le petit déjeuner autour d’un bol de céréales a le vent en poupe. Non pas qu’on souhaite éclipser le traditionnel pain-beurre-confiture, sûrement pas ! Mais, il faut dire que ces petits encas healthy ont tout pour plaire aux petits comme aux plus grands, aux sportifs comme à vous, Mesdames qui êtes à la recherche du meilleur petit déjeuner aux bienfaits énergétiques et limitant le coup de barre de 11h.
Dans les rayons, nous retrouvons ces céréales sous différents noms : müesli, granola, porridge, gruau…
Nous allons donc tenter d’éclairer votre lanterne en vous présentant les différences entre toutes ces céréales bio du petit déjeuner.

Les céréales müesli vs les céréales granola : quelles différences ?

Le müesli est né chez les Suisses au début des années 1900. L’histoire dit que le médecin Maximilian Bircher-Benner rencontra un berger de haute montagne, fort alerte malgré son grand âge. Après avoir partagé son repas composé de blé écrasé dans du lait accompagné de noisettes, une pomme et un peu de miel, le docteur Bircher composa sa propre recette qu’il nomma alors le birchermuesli. Chez les Suisses Allemands, ce produit se retrouve dans les magasins sous ce nom en référence au docteur. Le mot müesli se traduit littéralement par « petite purée ».

Sa définition exacte est un mélange de céréales crues en flocons (avoine, blé, millet…) agrémentées de fruits secs ou séchés avec l’ajout de lait. Il ne contient pas de matières grasses. Les céréales sont non croustillantes car non cuites au four.

A contrario, le granola, connu depuis au moins deux siècles, est né de l’autre côté de l’Atlantique. C’est autour des années 1860 à l’époque où les centres d’hydrothérapie et les spas étaient très populaires que le Docteur James Caleb Jackson crée le « granula », une pâte de farine étalée en fines couches sur des plaques et cuites au four.

Quelques années plus tard, le Docteur John H. Kellog, alors médecin et directeur d’un centre hospitalier aux Etats-Unis, lance ses propres recettes de céréales santé pour aider ses patients à avoir un régime alimentaire plus sain qu’il appelle le « granula ». Poursuivi par le Docteur Jackson, il change le nom qui devient « granola » tout simplement.

Quels ingrédients constituent le granola ? Il s’agit d’un mélange avec :

Tout type de flocons de céréales tels que le blé, l’avoine, le seigle, le riz…
De la matière grasse (huile ou beurre)
Du sucre : miel, sirop d’érable, sirop d’agave ou autre
Des graines et fruits secs : lin, courge, tournesol, amandes, noisettes, cajou…

Le tout est doré au four pour lui donner du croustillant à la différence du müesli qui est non cuit.
Aller, on vous résume tout cela sous forme d’un joli tableau pour être certains que vous ayez bien assimilé, müesli vs granola :

granola bio et muesli bio quelles différences ?

2. Et chez La Main dans le Bol, que retrouve-t-on dans notre bol de céréales ?

Granola vs Müesli

Décortiquons de plus près notre granola maison et ses atouts.
La céréale utilisée est le flocon d’avoine pour tous les avantages qu’il comporte en terme nutritionnel. Il est sans gluten de blé, rassasiant, nourrissant et riches en nutriments. Riche aussi en fibres, c’est également une excellente source de protéines végétales.
La matière grasse utilisée est l’huile de colza riche en oméga 3,6 et 9 et vitamine 9.

Nous utilisons du sirop d’érable pour toaster notre granola car c’est un sucre non raffiné 100% naturel et végétal issu directement de l’arbre. Il a un indice glycémique bas. Nous en mettons très peu par rapport aux autres marques. Nos recettes de granola sont même 2 à 3 fois moins sucrées que les céréales du petit déjeuner traditionnelles.

Nous ajoutons différentes graines (tournesol, courge) et des fruits secs ou séchés (amandes, cajou, noisettes, raisins…).
L’ensemble de nos ingrédients sont sélectionnés en agriculture biologique et d’origine française quand cela est possible.

3. Müesli croustillant, porridge, gruau : que sont-ils ?

Le müesli croustillant est tout simplement la traduction européenne du granola. Car n’oublions pas que le granola est une marque déposée dans les années 70 en France par la société Lu pour ce fameux gâteau nappé de chocolat.

Le müesli croustillant bio trouvé dans les magasins bio est souvent très sucré entre 20 et 30 % de sucre ajouté dans les recettes. Car bio ne veut pas dire bon nutritionnellement. Gare aux étiquettes !

En ce qui concerne le porridge, il est beaucoup consommé dans les pays slaves et anglo-saxons. C’est une bouillie à base de céréales en général des flocons d’avoine mélangés avec de l’eau ou du lait chaud. Plébiscité par nos voisins nordiques, le porridge est une préparation nourrissante et économique. Chez les Allemands, cette bouillie est connue sous le nom de gruau.

En définitive, chaque pays en a sa définition et propose une déclinaison en fonction de sa culture car il existe différents types de bouillies : chaude, froide, salée, sucrée avec des céréales variées (avoine, sarrasins, orge…).

Découvrez notre boutique en ligne de granola bio et nos recettes savoureuses avec nos granolas chocolat(cookies et autres gâteaux n’auront plus de secret pour vous)

L’avoine : quels atouts nutritionnels ?

L'avoine atouts nutritionnels

L’avoine est une céréale qui peut être cultivée comme céréale d’hiver ou de printemps. C’est une plante relativement exigeante qui ne doit pas être installée sur sols pauvres sans apport de fumier ou d’engrais. De plus, l’avoine ne supporte pas la submersion ou l’engorgement.

L’avoine et ses qualités nutritionnelles.

Nous avons sélectionné l’avoine comme base céréalière pour l’ensemble de nos granolas car cette céréale possède bien des qualités nutritionnelles. Regardons sa composition de plus près :

Valeurs nutritionnelles moyennes pour 100g :

Valeur énergétique 377 kcal
Matières grasses

– dont acides gras saturés

7.1g

1.3g

Glucides

– dont sucres

61.5g

1.0g

Protéines 11.1g
Sel 0.01g

 

C’est l’une des céréales les plus riches en protéines. Elle convient parfaitement aux végétariens et végétaliens car elle propose des apports protéiques quotidiens suffisants.

L’avoine est une source importante de fibres que ce soit des fibres solubles et insolubles :

  • Dans les fibres solubles, nous retrouvons du bêta-glucane en quantité dans l’avoine, qui participe à la réduction du mauvais cholestérol LDL et donc du cholestérol en général. Une alimentation riche en fibres solubles peut également contribuer à normaliser les taux sanguins de glucose et d’insuline, ce qui peut aider au traitement des maladies cardiovasculaires et du diabète de type 2. En effet, le bêta-glucane ralentirait l’absorption des glucides dans l’intestin, ce qui diminuerait la glycémie après les repas, entraînant par le fait même une réduction des besoins en insuline. Il serait donc un aliment à privilégier par les personnes souffrant de diabète de type 2.

 

  • Quant aux fibres insolubles, elles aident à atteindre rapidement la satiété et améliorent le transit grâce au fait que les flocons d’avoine vont vite gonfler une fois ingérés et vont stimuler les intestins pour ainsi faciliter le processus de digestion.

Soulignons aussi le fait que l’avoine soit la céréale à l’index glycémique le plus bas, cela aide à stabiliser les pics d’insuline sur la journée et ainsi éviter la fatigue du pancréas. Sa richesse en glucides fait d’elle un aliment énergétique très intéressant notamment pour les sportifs.